La banque publique d'investissement est créée. Au poil! Enfin une mesure favorable au financement des entreprises pour qu'elles développent l'innovation technique et répondent aux besoins humains. le gouvernement nomme Mr Jouyet, un homme de l'establishment à la direction. Pourquoi pas? Patatras, ce directeur annonce froidement en bon technocrate qu'il doit être qu'il veut bien financer les entreprises mais pas les canards boiteux tels les Arcelor-mittal de Lorraine. Les salariés de Florange ont bien compris le message. De l'argent, il y en a mais pas pour eux. Pourtant il s'agit d'argent public prélevé sur nos impôts et contributions.

François Hollande a beau "recadrer" les propos de Jouyet, il est au dessous de la seule mesure qui convienne: le licenciement pour faute grave de ce directeur d'entreprise publique stratégique qui se fout comme une guigne de l'intérêt national. La France a besoin d'autres personnalités pour tenir la dragée haute aux financiers.

Voici comment une bonne idée peut être dévoyée, détournée de sa vocation. Chose surprenante, n'est-ce pas Montebourg qui , devant les sidérurgistes vantait le degré technologique des hauts fourneaux de Florange? Canards boiteux avez-vous dit Mr Jouyet?

Salariés victimes de cette politique, rassemblez-vous pour la lutte et oeuvrez à la construction politique d'une gauche citoyenne nouvelle!