Nous connaîtrons dimanche lequel de ces deux anciens premiers ministres représentera la droite à l'élection présidentielle. Inutile de chercher leur différence, leur programme se confond à quelques détails près.

Tous deux promettent la suppression de fonctionnaires, la suppression de l'ISF ( impôt sur les grandes fortunes). Ils entérinent les traités de libre-échange avec les USA et le Canada, souhaitent renforcer les pouvoirs de la commission européenne. Partisans de rester dans l'OTAN, ils s'accordent pour renforcer les frontières de l'Europe qui laissent crever les migrants. Pour eux, les murs valent mieux que l'aide aux pays ravagés par les guerres et les famines.

Premiers ministres de Chirac et de Sarkozy, ils sont responsables des attaques contre le système de sécurité sociale, du recul de l'âge de la retraite, du blocage des salaires.

Alors, qu'est-ce qui les différencie ?

L'un est chauve, l'autre pas.

L'un est contre le mariage pour tous, l'autre semble l'approuver

L'un est contre l'IVG, l'autre pas

Au fond ça change quoi ? Une vie quotidienne plus difficile, un recul social brutal. Leurs mesures économiques vont développer le chômage, la pauvreté et l’insécurité. Avec ces "revenants" le pays s'enfoncera encore plus vite vers le chaos. Certes, la politique des Hollande et Valls leur fait entrevoir une victoire possible en 2017. Mais le peuple rassemblé peut leur faire mordre la poussière.

Une autre perspective existe avec la France Insoumise et son candidat JL Mélenchon, nous balaierons ces prétendants. Nous utiliserons le bulletin de vote pour remettre la France sur les rails du progrès social et économique. Avec la transition écologique, la planification, les relocalisations, nous ouvrirons un chemin nouveau vers le partage des richesses et la solidarité, gages de cohésion sociale.

 

Au secours Jaures, ils sont devenus fous!

Le parti socialiste est en crise.
La recherche d'un candidat autre que Hollande semble difficile. Le Président ne veut pas s'en aller. Il s'accroche en utilisant des artifices ( les faux chiffres du chômage) pour se présenter.
Il y a le trop plein de frondeurs : Hamon, Montebourg, Marie Noëlle Lienemann. Puis le premier ministre Valls est en embuscade , flanqué de sa ministre Ségolène.
Bref, la pétaudière.

Tant et si bien que Montebourg appelle les électeurs de droite à venir les départager pour battre Hollande. On aura tout vu !
Devant ce cinéma, les électeurs socialistes sont écœurés, déroutés, déçus, dégoûtés. Ils ne comprennent plus ce qui se passe alors qu'il y a tant à faire pour régler les problèmes sociaux du pays.

A tous ceux-la, nous disons Venez avec nous, Venez avec France Insoumise.
L'avenir de la gauche est de notre côté. Avec les abstentionnistes, nous sommes une majorité pour redonner l'espoir au peuple, confiance en notre force, reprendre le pouvoir pour que notre pays progresse à nouveau.