1898252_10203201409906005_427373071_n

Les médias organisent un pataquès pour matraquer Mélenchon. Pourquoi un tel acharnement? Des journalistes en manque de sensationnel? Des pseudo-spécialistes grassement payés par les milliardaires propriétaires de télés, de radios et de journaux pour défendre la macronie? En meute, ils font feu de tout bois sans réflexion, usant des mêmes arguties, sans jamais douter de leurs affirmations même si les faits les contredisent. Un film sur les médias avait titré "les chiens de garde". Je crois que c'est effectivement leur fonction première. La France insoumise publie les documents, répond à toutes les demandes, rien n'y fait. Il faut salir Mélenchon, il faut abattre son mouvement parce que Macron est en perdition politique.

Sa politique mécontente toutes les catégories sociales. La pauvreté grandit, les retraités malmenés, la santé est mise à mal, l'éducation et la formation sont détricotées, les syndicalistes condamnés, les associations dépourvues de leurs moyens. C'est la mise au pas du pays. Macron subit le rejet populaire. Il lui reste la police politique, la justice aux ordres, les pseudo-journalistes accusateurs et la télévision à sa botte. Il pense s'en sortir avec une assemblée nationale peuplée de "marcheurs" qui sont comparés à des play-mobil de moins en moins articulés. Nous vivons la fin d'un règne monarchique. L'agonie peut durer un temps mais la fin est proche. Le mouvement populaire l'emportera. Voilà le contexte qui marque le moment de cette ignoble agression politique envers la France Insoumise qui représente l'alternative de progrès à la macronie décadente.

Avec les accusations de France Info et de Médiapart, on atteint le degré zéro de la pensée politique. S'abaisser au niveau du caniveau pour examiner à la loupe la vie privée de Mélenchon, ça c'est du journalisme d'investigation! Heureusement que Mme Lucet ne plonge pas dans cette fange. A la lumière glauque de cette boue, des questions se posent:

              1) qui a donné ou vendu à Plenel les procès-verbaux des enquêteurs?

            2) qui détient les fichiers, documents, ordinateurs et téléphones récupérés aux sièges de France Insoumise et du parti de gauche?

            3)Médiapart est-elle devenue une officine de la police? Qui ment? La police, les enquêteurs ou Plenel? Comment Plenel peut-il affirmer qu'il détient les procès-verbaux?

Toutes ces interrogations légitimes n'ont à cette heure pas trouvée de réponses. Nous assistons à une opération politique de grande envergure, à la hauteur des craintes du pouvoir. Sa base sociale se réduit, l'affaire Bénalla le plante, les démissions de Hulot et de Collomb l'affaiblissent, le ras le bol du pays le contraint à s'exciter. Nous lui promettons une sacrée raclée aux élections prochaines qui permettront peut-être d'en finir avec le système Macron.

En attendant ce dénouement, exigeons une commission d'enquête sur tous les comptes de campagne des candidats de 2017. Transparente comme pour l'affaire Benalla. Au vu et au su de tous avec télévisions en direct. Un début de démocratie salutaire pour le pays. Un dernier petit mot pour inviter celles et ceux qui apprécient l'article à le partager pour le faire découvrir autour de soi. Merci.