Les résultats du premier tour de l'élection législative sont pleins d'enseignements. Dans un contexte d'actions multiformes, c'est  l'abstention qui avec 80% marque le désaveu des institutions. Les gilets jaunes expriment fortement leur colère  contre les élus, le Président, les gouvernants, les médias qui ne les écoutent plus. Ils relaient le ras-le-bol général des français. Pas étonnant que les électeurs ( souvent les mêmes) restent chez eux. Sans partager cette attitude, on peut les  comprendre. Ce qui me saute aux yeux, c'est la nécessité de changer  les règles du  jeu  démocratique, c'est l'obligation de passer dans une autre république, la 6e sociale. Nos gouvernants ont découragé, trahi, méprisé, dévalué les citoyens. En retour, les citoyens s'éloignent de la vie politique car déçus du bla-bla-bla de nos ministres et de Macron. La révolution citoyenne doit y mettre  un terme.

Voici les résultats communiqués par la préfecture de l'Essonne:

"LREM"  30%       "FI"  17,8%      "EELV-PS"   10,5      "LR"   10,2     "RN"   13,7         "PCF-Génération's"   8,4      "sans étiquette"   4,5      "UPR"    1,4      "LO"    1,3       "SE"    1,3"      NPA"    0,7

Difficile de tirer tous les enseignements car des changements d'alliances ont bouleversé certains votes ( exemple EELV-PS ou PCF-Génération's ), La disparition et l'éclatement du PS faussent les données en chiffres. Le PS était présent sous des étiquettes diverses. Certains avec "En marche", d'autres avec "FI", d'autres encore avec "PCF", EELV.  Seule certitude, les électeurs socialistes sont amenés à reformuler leurs votes antérieurs. La recomposition se poursuit.

"En Marche" présentait Chouat le socialiste maire d'Evry pour camoufler la politique gouvernementale. Raté! On peut penser que les réserves n'existent pas pour le deuxième tour. Problème, que vont faire les électeurs ? resteront-ils à la maison ou bien vont-ils donner une claque aux "marcheurs"? Le PCF-Génération's appelle clairement à voter pour Farida Amrani. Je ne sais pas la position d'EELV-PS. Que feront les  électeurs de la droite?

L'espoir réside dans un vote massif pour l'opposition citoyenne portée par Amrani.