08 novembre 2018

Trump s'est trumpé!

Les élections de mi-mandat ont donné un succès aux démocrates. Nuancé car le sénat reste républicain. Échec du président américain qui  s'est impliqué sans retenue dans ce combat préparatoire aux échéances présidentielles. N'hésitant pas à utiliser des "fakes", des insultes, des contre-vérités, des menaces, rien n'y a fait. Il a perdu des plumes dans cette bataille considérée par lui comme décisive pour la suite. La démission forcée du ministre de la justice sont les premiers craquements visibles au sein de l'executif US. Trump... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2018

Le révisionnisme d'État, une indignité !

Macron n'en loupe pas une. Insultes envers les chômeurs (les feignants), provocations des salariés (les riens, les réfractaires), le mépris pour les "derniers de cordée" et j'en passe. Cerise sur le gâteau, il réhabilite Pétain comme le réclame depuis toujours l'extrême droite. Mal barré pour apparaître le seul barrage à  Lepen lors des élections européennes. Volonté de gagner des voix extrémistes? La révision de l'histoire ne passera pas. Pétain, loin d'être le "père des soldats" ou le "père la victoire" a contribué à faire... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2018

Nouvelle Caledonie: l'indépendantisme en progrès!

Les résultats sont connus. 80% de votants, un record de participation qui fait rêver la métropole. 56% de non, 44% de oui  pour l'indépendance. Encore une fois, les spécialistes du "Caillou" se sont plantés et surtout nous ont planté. D'après leurs analyses, leurs enquêtes,  leurs sondages, les partisans de l'indépendance étaient blacboulés, décriés, sévèrement condamnés par l'opinion Kanake. A tout casser ils ne représenteraient qu'une minorité autour de 20/25%. Tout faux, le mouvement indépendantiste connaît une... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2018

17 novembre: La colère gronde!

Çà discute dans les chaumières. Y vais, y vais pas?  Récup ou pas? Le routier lanceur de la pétition en est premier étonné. Dépassé par l'ampleur. Le mouvement contre l'augmentation des carburants s'annonce sans précédent. Des  millions de gens sont concernés. Toutes les catégories sociales sont touchées. Chacun comprend que le gouvernement fait d'une pierre deux coups: enrichir les actionnaires de Total et prendre le pognon pour équilibrer le budget. Excellent tour de passe-passe quand la vigilance est absente. Manants, à... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 20:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 octobre 2018

17 novembre: l'expression d'un ras le bol!

Plus de 450 initiatives pour protester contre l'augmentation des prix des carburants, un mouvement populaire de grande ampleur. Que l'on soit urbain ou de milieu rural, les hausses vont réduire les moyens d'achat des salariés, professions libérales, petits patrons, retraités ou auto-entrepreneurs. Après les hausses de la CSG, du gaz, des prix alimentaires, des transports, des mutuelles, des impôts c'est la goutte de trop. Les promesses de Macron sur le pouvoir d'achat ont fait long feu. Supprimer les cotisations patronales et... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 19:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 octobre 2018

Le vote brésilien signe le désespoir!

Les électeurs brésiliens se sont prononcés majoritairement pour Bolsanero. Un vote franc, un vote désespéré! Le Brésil connaît une montée de la violence, un recul social important, une politique ultra libérale, une recrudescence des mafias. La totale pour un peuple très divisé par les questions sociétales, les querelles religieuses, les combats politiciens. Comment ne pas comprendre le besoin d'une vie meilleure, d'une vie pacifiée, d'une vie plus humaine? Les millions d'électeurs ont été trompés et se sont trompés. En votant pour... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2018

le déclic, prévisible ou pas?

La journée d'action contre l'augmentation du prix des carburants va marquer l'opinion. La pétition sur les réseaux sociaux connaît un succès. Des collectifs se multiplient. L'auto-organisation des gens surprend ceux qui ne mesurent pas le niveau de colère de la population. Pourtant les signaux ne manquent pas. La contradiction entre les 1% de privilégiés qui s'accaparent les richesses et le reste de la population ne peut que provoquer des actions de défense regroupant des classes sociales différentes. C'est le cas avec ce mouvement.... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2018

Nous gagnerons le combat !

Déchaînés, pouvoir et médias pensaient nous enterrer. Bien sûr nous n'étions pas préparés à subir un tel choc, une telle violence, une telle haine. Militant depuis 1958, je croyais mon cuir tanné, carapacé. Pourtant des affaires, j'en ai vécu : des campagne anti Marchais aux affaires financières, de l'affaire Fiszbin à l'opération Solidarnosc, je pourrais poursuivre l'énumération ce qui vous soûlerait. Bref je me sentais fort. Erreur. La bourgeoisie française loin d'être bête invente de nouveaux procédés pour nous faire douter.... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2018

Quel côté de la barricade camarade?

Suis sidéré. Presqu'une semaine que j'attends une réaction positive de mon journal "L'humanité". Abonné de l'huma-dimanche, abonné de la quotidienne, je ne piges plus. L'huma, qui m'avait habitué à discerner le combat contre les médias sans mettre tous les journalistes dans le même sac, se mure dans un silence éloquent. Pensent-ils à la rédaction que plus les médias sont aux mains des milliardaires, plus la démocratie se renforce? Sont-ils en phase avec les journaleux qui crachent leur venin, leurs invectives sur la force... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 16:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 octobre 2018

le début de la bérézina!

Depuis 5 jours, les médias pilonnent Mélenchon. Sans succès. L'homme résiste et plus exceptionnel, il contre attaque. Ses électeurs, ses militants le soutiennent. Les pseudo-journalistes s'énervent, perdent leur sang froid. Comment, les manants ne les croient plus sur parole? quel monde! Pourtant ils ne manquent pas d'éléments de langage pour décrier le chef de la France Insoumise: violent, grossier, mégalo, tonitruant, furieux, machiste, irrespectueux, emporté, etc.... Je crois que dans toute ma vie militante ( près de 60 années) je... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 09:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]