12 janvier 2015

Charlie oui mais pas Charlots!

La une du "Parisien" de ce matin m'a fait bondir. "La liberté en marche" avec la photo des chefs d’État dont la plupart au premier rang sont connus pour être responsables directs ou indirects du sang versé dans leur pays, convenons que c'est choquant. Netanyahou venu à Paris exhorter les juifs de France à fuir leur pays, avouez que c'est inacceptable. Que le responsable des bombardements de Gaza se prévale d'être messager de la paix fait doucement rigoler et aurait probablement inspiré Cabu, Charb et Wolinski. Pareillement pour le... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 20:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 mai 2014

Raison garder!

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai pris un coup sur le carafon aux résultats des Européennes dans notre pays. Je pensais que la massive abstention prévisible donnerait mathématiquement un score élevé au FN mais que la débandade socialiste et le reflux d'Europe Ecologie Les Verts empêtrés dans la politique du gouvernement entraînerait les électeurs de gauche déçus à renforcer le Front de gauche. Ce n'est pas ce qui s'est produit. Pourquoi? Nous devrons en rechercher les causes ensemble si nous souhaitons remettre le mouvement... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 00:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 avril 2014

Ondes de choc!

Fin du suspens: le nouveau gouvernement est la copie conforme du précédent sans Cécile Duflot et Pascal Canfin. La première interview de Manuel Valls ne laisse aucun doute: sa priorité, ce sont les résultats qui découlent du "pacte de responsabilité" et du "pacte de solidarité". C'est la feuille de route de François Hollande. Autrement dit, les ministres devront s'activer pour "réduire les déficits" (contraction des services publics, diminution des crédits attribués aux collectivités territoriales, suppression de postes dans la... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2014

De Valls en pis!

La nomination de Manuel Valls au poste de premier ministre ajoute de la confusion au désarroi de la population. Pour tout observateur de la vie politique nationale, le parti socialiste a reçu une claque et pas des moindres. Quelles conclusions en tire notre président? Premier temps:"je vous ai compris" et "je continue ma politique". L'art de faire la nique au populo. Deuxième temps: "je mets le ministre de l'intérieur aux commandes"pour vous expliquer ce que Ayrault n'a pas su faire. L'art de se moquer de ses amis. Qu'en sera-t-il... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 12:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 mars 2014

La débâcle hollandaise!

La sentence est tombée: le second tour amplifie la déroute socialiste du premier (plus de 130 villes perdues). Le FN emporte quelques villes, l'UMP en gagne de nombreuses. L'abstention se trouve confirmée, signe des temps marqués par la crise politique, le désarroi, le mécontentement et le désaveu à l'égard du pouvoir. Dans ce contexte difficile et embrumé, les listes front de gauche résistent et quelquefois progressent,bien que la chute du PS entraîne la perte de villes PCF. Le message est clair: il faut changer de politique.... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2014

Montreuil tourne la page Voynet!

Dimanche, les montreuillois enterrent la gestion Voynet et peut-être la méthode consistant à troubler les électeurs de gauche. Les jeux sont clairs: la droite avec Manon Laporte entrera au conseil municipal après 6 ans d'absence. Un mieux pour la démocratie. A gauche, trois listes. Mouna Viprey, socialiste dissidente à qui je souhaite prompt rétablissement se maintient contre la liste Jean Pierre Brard et contre la liste Patrice Bessac sous prétexte que les deux sont la même face du communisme municipal. Elle souhaite récupérer les... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 20:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2014

Montreuil: la déliquescence!

C'est fait! On le pressentait en écoutant Bessac expliquer son souhait de rassembler n'importe qui pourvu qu'il remplace Brard. Quelle tristesse pour le porte parole du PCF. Même Mouna Viprey, dissidente socialiste, n'a pu se rallier à cette "combinazione" de bas étage. L'esprit républicain foulé aux pieds par ce jeune "rastignac" salit la tradition démocratique de Montreuil. Au premier tour, on débat, au deuxième on se rassemble avec le candidat de gauche placé en tête. Mais avec Bessac nous avons la modernité qui consiste à renier... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 16:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mars 2014

Réveil douloureux!

Avertissement sérieux à l'égard du gouvernement socialiste, les élections municipales traduisent l'ampleur du mécontentement populaire. L'abstention record (près de 40%) pour ce type de scrutin marque un délitement de la 5ème République et un rejet du système anti-démocratique qui exaspère l'électorat. L'abstention frappe lourdement le parti socialiste responsable de la politique d'austérité alignée sur les recommandations de Bruxelles.Il s'agit bien d'une abstention politique et non d'un désintérêt de la chose publique. Les Français... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2013

"l'esprit Mandela" détourné?

Sarkozy-Hollande main dans la main aux obsèques de Mandela, qui l'eut cru? La campagne médiatique bat son plein. L'heure de la réconciliation droite/socialiste a-t-elle débuté? Les tenants de l'union nationale s'y engouffrent avec délectation. Des actions de Mandela, ils n'en trouvent qu'une qui a grâce à leurs yeux: la réconciliation. Extraite du contexte sud-africain, la réconciliation ne peut se comprendre. Mandela développe ce concept pour éviter la guerre civile dans un pays ou les noirs ultra-majoritaires (70%) n'ont aucun... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2013

hommâge à Mandela!

Si ce n'était pas aussi triste, j'éclaterai de rire. La presse qui n'a jamais parlé de lui quand il croupissait dans les géoles des africaners ne tarit pas d'éloges. Depuis deux jours, en boucle s'il vous plaît, les journalistes télé, les scribouillards de nos quotidiens,  les animateurs séculaires des radios, tous ces "rebelles" fredonnent le même air: Madiba, quel personnage courageux, droit, humain, un exemple. Formidable! Je parie qu'ils vont nous la jouer jusqu'aux obsèques. Certes je les préfère murmurer le "sikilele y... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]