Le blog de José Espinosa

13 avril 2019

Le pied du mur!

22e samedi de manifestations à la veille des annonces probables de Macron. Le ministère de l'intérieur, malgré la minoration des chiffres, annonce un progrès des participants sur le plan national. C'est dire le désarroi, le désappointement, les regrets et la déception ressentie dans les plus hautes sphères du pouvoir. Le mouvement des gilets jaunes si décrié, tant stipendié, aussi caricaturé réussit le tour de force d'exister plus fortement que ne le souhaitaient Macron, ses soutiens et le grand patronat monopolistique. Point... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 22:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 avril 2019

Poudre de perlimpinpin!

Un mois s'est écoulé entre mon dernier post et aujourd'hui. Je constate que le gouvernement est demeuré sourd et aveugle. Pourtant le pays grogne, les problèmes restent entiers, la violence policière n'a pas eu raison des manifestants, la loi anti-casseurs non plus. Au contraire, les enseignants du premier degré soutenus par les parents d'élèves ont occupé la rue, les écoles. Les actions des personnels hospitaliers durent, se multiplient. Les liquidations d'entreprises se poursuivent sans que le gouvernement ne lève le petit doigt.... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 23:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mars 2019

Veillée d'armes!

La 17e journée d'actions diverses menées par les gilets jaunes approche de la fin que déjà tous les regards se tournent vers le samedi suivant, date ultime de la conclusion du grand débat national initié par Macron pour tenter d'enterrer le mouvement de protestation. Point n'y a fait: le mouvement s'enracine et donne des idées à d'autres forces pour tenter de se dégager de cette politique qui les enserre et fait obstacle à leurs aspirations. C'est le cas des défenseurs du climat qui multiplient leurs initiatives, des femmes qui... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2019

l'invectiveur !

Chaque jour Macron se livre à son jeu préféré, l'invective et le discrédit sur les gens qui lui résistent. Après nous avoir traité de feignants, de gaulois réfractaires, d'antisémites, de riens, de violents, de haineux, de manipulés, le voici aujourd'hui en train de nous désigner complices des casseurs. Le simple fait de manifester fait de nous des casseurs potentiels. Pire le monarque nous assimile aux briseurs de vitrines, aux incendiaires de voitures, aux dresseurs de barricades. Petit président, grand manipulateur d'opinion. Ses... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 16:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 février 2019

Un mouvement insaisissable protéiforme!

Les jours passent et apportent leur lot de surprises. Echec de la négociation sur l'assurance chômage, publication des petites digressions du président Macron, marche des jeunes lycéens et étudiants pour le climat, nouvel appel des gilets jaunes pour le quinzième samedi consécutif, les convulsions de notre société marquent la vie sociale et politique. Tous ces faits éclairent l'ampleur du mécontentement à l'égard des dirigeants politiques et surtout la demande forte sociale, écologique et démocratique des peuples, notamment du peuple... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2019

Le mode d'emploi?

A écouter nos charmants médias le mouvement s'essouffle, se disloque, se déchire et se discrédite. Il y a loin de la coupe aux lèvres selon le dicton. En effet non seulement nous ne manquons pas de respiration mais nous nous installons dans une course de marathon. Dans des milliers de villages et de villes le mouvement s'ancre profondément. Pour cause les difficultés à vivre dignement de son travail, à finir les fins de mois, à s'interroger sur le proche avenir, à  être dégoûtés du comportement des dirigeants du pays. La colère... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2019

La haine médiatique!

L'importance de l'acte 14 se mesure aux propos emplis de haine et de contre vérités déversés par la majorité des médias aux ordres des grands financiers et du pouvoir. Si les manifestations s'éteignaient, les éditorialistes baisseraient le ton de leur attaques.  Or ils redoublent d'intensité car leurs  propos ne sont plus entendus par la population.  Mieux, le doute s'installe à l'égard des informations distillées. Le mouvement des gilets jaunes met en relief les contradictions entre journalistes, entre organisateurs de... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 10:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 février 2019

l'enlisement!

L'acte 13 terminé, nous voici en préparation de l'acte 14 du mouvement des gilets jaunes. Trois mois et demi d'actions diverses,  manifestations dans les villes et villages du pays et toujours pas un brin de réponse du côté gouvernemental et présidentiel. Seule et unique réaction, la violence et la répression! Ajoutons-y l'injustice des jugements envers les gilets jaunes arrêtés. Le voila le bilan du président des riches. Macron joue la montre. Il préfère le chaos et le désordre que d'apporter un petit mieux vivre pour des... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 17:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 février 2019

Premières approches prometteuses!

Journée d'action réussie. Dans 140 villes, syndicalistes, gilets jaunes, salariés, lycéens, étudiants, retraités ont manifesté ensemble sur des mots d'ordre sensiblement identiques à savoir l'augmentation des salaires et le pouvoir d'achat, le maintien des services publics, l'emploi, les libertés démocratiques avec toutes leur déclinaison. Rassemblement qui augure un bel avenir. Les prochains jours nous indiqueront si la tendance au rassemblement l'emporte sur le repli sur soi. J'ai confiance. Les gilets jaunes le souhaitent et... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2019

Acte 13: réaffirmons nos revendications!

Contrairement aux dires du ministre de la castagne, les manifestations drainent bien plus que les 59 600 annoncés. Vous calculez 2 manifestants par commune ( il en existe 36 000 ) et vous obtenez déjà plus que le chiffre "Castaner". Sérieusement, les manifs de samedi ont été massives et marquent l'ancrage du mouvement. Celui-ci va durer n'en déplaise aux macronistes qui s'évertuent à en diminuer la portée. Pour une raison simple: la politique de Macron est majoritairement rejetée par la population. Le pouvoir a beau jeu d'utiliser la... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2019

au nom de la loi!

En force, le pouvoir vient d'obliger sa majorité à voter un nouveau projet de loi "anti-casseurs" qui permet d'interdire de manifestation des citoyens à l'initiative des préfets. Nouvelle mesure autoritaire qui renforce le rôle anti-démocratique des préfets. Même les amendements déposés par certains députés "en marche" ont été refusés par le gouvernement. Prenant appui du projet de loi adopté par la majorité du sénat ( Les républicains et les centristes) le gouvernement a intégré des amendements portés par "les républicains" de... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2019

Samedi 2 février: Acte 12!

Jamais un mouvement social n'a duré aussi longtemps. Signe de la volonté gouvernementale de nous mépriser, nous décridibiliser, nous défaire. Seule, la répression massive, inappropriée, violente est utilisée pour répondre aux manifestants qui crient leur colère et demandent justice. Justice sociale, fiscale, écologique et démocratique. Macron toujours en première ligne pour mater la révolte des couches moyennes et des plus  défavorisés croit s'en sortir par "le grand débat national". Son idée étant de diviser le mouvement entre... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2019

Venezuela: une mise en scène bien orchestrée!

A écouter nos médias, une révolution de progrès a lieu au Vénézuela. La preuve: le président de l'assemblée nationale, opposant au président élu de la république bolivarienne Maduro, s'auto-proclame chef de l'État. Immédiatement Trump reconnaît celui-ci. Effaçant du même coup l'élection démocratique présidentielle, soutenant les violentes manifestations organisées par la bourgeoisie des riches vénézueliens pour éliminer les mesures de redistribution des richesses. Les Etats-Unis renouent avec leurs anciens démons: rétablir des... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2019

partie de bras de fer!

Trois informations donnent raison aux gilets jaunes. 57 milliards, chiffre des dividendes distribués aux actionnaires du CAC 40. Une poignée de milliardaires( 26) possèdent autant que la moitié de l'humanité. Parmi ceux-ci, les Français ( Bernard Arnaut entre autre) se taillent la part du lion. Enfin les robes de Catherine Deneuve, les chapeaux d'autres artistes se  vendent des centaines de milliers d'euros pièce. Faut bien des acheteurs fortunés pour réaliser de tels exploits, non? La France des riches se décline sous des... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2019

Grand Bourgtheroulte: grande mystification!

Macron fait son show.  Devant un parterre de 600 afficionados, le président nous l'a joué en mode Christ. Dieu parlait à ses apôtres pour leur expliquer la mission dont il les a chargé: discréditer le mouvement populaire "gilets jaunes", accréditer l'idée qu'ils déconnent, défendre la seule politique évidemment qui vaille, la sienne. La poignée de maires ayant osé effleurer les revendications de la population ont été méprisés, remisés au rang de trouble-fêtes, écartés du débat. Tous les autres élus avaient les yeux de Chimène... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 11:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2019

Les pousse au crime à l'oeuvre!

Depuis 48 heures on assiste à un déchaînement anti-gilets jaunes qui prend une allure d'hallali. Haro sur ces moins que rien, ces  séditieux, ces barbares qui empêchent le pays de tourner en rond. Même des anciens ministres, ô combien responsables, appellent  à faire feu sur les manifestants, à tirer dans le tas. Que d'idioties peut-on entendre ici et là. Que d'irresponsabilité de la part de ceux qui dirigent le pays, censés être la voix du peuple. Ces gens sont incapables de piger la situation, d'y faire face avec modernité... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2019

Edouard la réprime!

Parler pour ne rien dire, c'est la ligne officielle du gouvernement. Celles et ceux qui attendaient des propositions de sortie de crise en sont pour leur frais. A part de nous concocter une énième loi répressive, le premier ministre demeure muet, sourd et aveugle au mouvement social des gilets jaunes. Après nous avoir seriné que celui-ci s'éffrite et s'éteint, le voilà qui reste pantois devant l'élargissement du mouvement. Je l'ai souvent indiqué ce gouvernement ne joue plus son rôle. Il connaît  nos revendications résumées en 4... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2019

Macron perd son crédit!

L'acte 8 se termine et contredit la pensée macronienne. Le pacifisme du mouvement "gilets jaunes" apparaît clairement. Les médias, le gouvernement prédisaient la fin de la mobilisation, la réplique n'a pas tardé, le 5 janvier était jaune de monde. Dans les villages et les villes de notre pays, par dizaines et dizaines de milliers, les "gilets" ont défilé, chanté, crié, dansé leurs revendications. Fallait avoir l'oreille dure pour ne pas les entendre. Mais les Macron, Philippe, Griveaux, Berger et les autres n'écoutent plus.... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2019

Macron, ses voeux, ses objectifs!

Nous y sommes en 2019. Tradition oblige, le président a parlé au crépuscule de l'année écoulée. Pour nous dire quoi? Pas un mot sur le mouvement des gilets jaunes. Pour lui, ça n'existe pas, ce sont des parias excités, des exaltés irresponsables, des saboteurs de la France. Vision quelque peu éloignée des réalités nationales. Son aveuglement le conduit à nier l'existence du peuple laborieux, victime des discriminations sociales, frappé par les inégalités fiscales, touché par le chômage et la pauvreté. Quelle petitesse de vue! ... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2018

je vous souhaite une heureuse année 2019!

2018 s'achève dans la joie d'un peuple qui se retrouve après des décennies de souffrances, de déchirures, d'oppositions malsaines. Le mouvement des gilets jaunes a surpris d'abord les gilets jaunes eux-mêmes si nombreux, si déterminés, si unitaires. Puis il a inquiété le chef de l'État, le gouvernement,  les députés de la majorité "en marche". Il  pose des problèmes au monde syndical et politique car irrécupérable et  non manipulable tant qu'il restera indépendant, sans chef d'orchestre, sans porte-parole, sans leaders.... [Lire la suite]
Posté par josespinosa à 08:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]